Le 1er mai c’est la fête de la soupe !

Quel enfant n’a pas regardé arriver l’automne et ses marmites pleines de soupe d’un mauvais œil. Passé à table, la seule satisfaction restait de pouvoir écrire son prénom sur les bords de l’assiette en triant consciencieusement les vermicelles en forme de lettres. Mais en grandissant on se laisse convertir. Et il faut bien avouer que la brique sait se montrer particulièrement pratique et chaleureuse lors des froides soirées où le temps et l’envie de cuisiner viennent à manquer. Mais voilà, les jours s’allongent, les températures glaciales retournent au placard et l’on prend soin d’y ranger gants et bonnet avec une satisfaction certaine. Mais tout cela ne saurait se faire sans envoyer un dernier clin d’oeil à notre chère soupe. A WZM, le 1er mai ce n’est pas la fête du travail, mais celle de la soupe ! De la mairie de quartier aux portes de la Maison Folie, les rues se remplissent de stands que l’on visite bol à la main pour goûter les savoureux mélanges. Il y a de tout. Du salé, du sucré, de l’exotique et même du mystère. Les cuisiniers se mettent en quatre pour impressionner les passants qui deviennent les juges. Le chef qui aura mijoté la meilleure des soupes se verra remettre une belle louche d’or ! Et comme l’hiver s’est éternisé, les concurrents ont eu tout le temps de peaufiner leur recette. Cette année, la fête de la soupe s’annonce comme un grand cru !

Capture d’écran 2013-04-30 à 20.53.59

Fête de la soupe